Clôture du Prix Vauban

Mercredi 16 mai 2018, les classes de seconde ayant participé au projet et 80 élèves de seconde des lycées Lënster Lycée de Junglinster, Charles de Gaulle de Londres, Robert Schuman de Sarrelouis, Hélène Boucher de Thionville, Cormontaigne et Georges de La Tour de Metz, ont voté pour leur coup de cœur : c’est le roman Marx et la poupée qui a remporté le Prix Vauban 2018.

 

Avant de passer aux urnes, les lycéens, répartis en trois groupes, ont pu rencontrer tour à tour Stéphanie Hochet (L’animal et son biographe), Hannelore Cayre (La Daronne) et Maryam Madjidi (Marx et la poupée), pour des échanges sous forme de speedbookings. Objectif : en 30 minutes environ, questionner l’auteure sur son roman, mieux comprendre ses choix d’écriture, ses partis pris, ses motivations, et découvrir, pourquoi pas, de nouvelles facettes de l’histoire.

Durant la pause méridienne, quelques représentants des différents établissements ont été interviewés par la webradio. Les autres élèves ont pu au CDI découvrir différents travaux autour de la sélection et deux courts-métrages. Le premier, I Am, réalisé par Michel Ribeiro et produit par l’association Mouvement pour l’Egalité des Chances, est un documentaire sur l’exil de huit irakiens et d’un Syrien au Luxembourg. Des témoignages poignants ! Le second, Zinat, une journée particulière, du réalisateur Ebrahim Mokhtari, présente le parcours d’une jeune femme iranienne se présentant aux élections locales organisées en 1999.

 

L’après-midi, tous les élèves se sont retrouvés dans l’amphithéâtre Jeanne Moreau pour assister aux mises en scène des élèves de seconde D et G, temps fort de ces rencontres ! Projections de courts-métrages d’animation pour Le Vertige des falaises et L’animal et son biographe, saynètes pour Article 353 du Code pénal et Marx et la poupée, et pour ce dernier encore, mise en voix d’un poème et chorégraphie gymnique, les élèves ont débordé d’imagination et de talent pour mettre en voix leurs coups de cœur ! Les auteures ont été séduites et touchées de voir ainsi leurs histoires prendre vie.

A ces prestations ont succédé de nouveaux échanges entre les élèves et les romancières, axés davantage sur le métier d’écrivain.
Une journée riche en tous points, qui s’est achevée autour du verre de l’amitié.
Un grand bravo à tous les élèves et à leurs professeurs documentalistes et de français qui se sont investis dans ce projet.

 

SHARE